75ième anniversaire

75ième anniversaire des combats de Kerbabu et de la libération de Lannilis

Dimanche 11 août l'association UNC de Lannilis Tréglonou et la municipalité ont marqué le 75ième anniversaire des combats de Kerbabu du 6 août 1944 et de la libération de Lannilis le 11 août 1944.

La matinée a débuté par le dévoilement d'une plaque par le conseil municipal jeunes sur la stèle de la libération près de l'office du tourisme,  plaque portant l'inscription "75° anniversaire de la libération de Lannilis, Remerciements aux combattants. Le conseil municipal jeunes. Le 11 août 2019"

Puis ce fut Kerbabu. Répondant à l'appel demandant à la résistance de faciliter l'avancée des alliés tout en gènant les mouvements des allemands, le 6 août 1944 un groupe de résistants attaquait le camp allemand de Kerbabu, alors que simultanément un autre groupe harcelait le blockhaus commandant l'accès au pont de Tréglonou. Mais les allemands étaient sur leur garde et avaient fortement renforcés leurs positions. Dans ces deux opérations 10 résistants perdirent leur vie. Le surlendemain, deux cyclisites qui passaient par Kerbabu furent abattus sans sommation. Deux jeunes du CMJ ont fait la lecture des noms des douze victimes. Jean Louis Morvan retraçait ensuite cette douloureuse période de notre histoire. La cérémonie  se déroulait en présence des familles des victimes de ces combats. Le dépôt de gerbe était effectué par le maire accompagné de Marie Renée et Olivier Laot, soeur et frère de jean Laot (18 ans) la plus jeune victime de cette attaque, avant que l'harmonie municipale joue la Marseillaise et le chant des partisans.

Défilé de la mairie jusqu'à l'église paroissiale au son de la cornemuse joué par Jo Roussel. Après l'office ce fut le défilé jusqu'au monument du Maréchal Leclerc pour la cérémonie officielle du 75ième anniversaire de la libération de Lannilis le  11 août 1944. Le maire  Jean-François Tréguer, dans une allocution trèe applaudie a rappelé ces quelques années  de l'ocupation allemande qui ont précédées la libération..Au cours de la cérémonie Lucien Kerfourn a reçu des mains de Jean Louis Morvan la croix du combattant, la médaille de reconnaissance de la nation et la commémorative Algérie

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×