Créer un site internet

Un grand résistant honoré

François Briant est né à Lannilis le 26 février 1920. Marqué par une éducation catholique très conservatrice, il décida en 1938 de rejoindre le noviciat des Pères blancs à la maison d'Hennebont.

Répondant à l'appel du 18 juin du Général de Gaulle, dès le lendemain il embarque avec son frère Jean et 16 autres jeunes dont 9 lannilisiens, au port de l'Aber-wrach à bord du chalutier Dièpois le Lucien Gouzy. Il débarque à Plymouth le 21 juin. Après une formation militairre il rejoint les services des renseignements et des opérations clandestines. Parachuté en France dans la nuit du 24 au 25 juillet 1942 et chargé des relations radios entre Londres et les Résistants. le 26 décembre 1942 il est arrêté sur la ligne de démarcation pour des papiers litigieux et fera deux mois de prison à Dijon. Libéré il rejoint Paris ,le 26 février. Dénoncé il sera arrêté par la gestapo le 4 avril 1943 alors qu'il s'apprêtait à émettre.Intérrogé, torturé il est mis au secret pendant trois mois à Fresnes .Après sept mois de détention supplémentaries il est condamné à mort le 15 janvier 1944 et envoyé au camp de concentration de Buchenwald et Dora. Il sera libéré par les américains le 3 mai 1945.

Après son long calvaire il retournera chez les Pères blancs à Maison Carrée en Algérie. En repos en haute -Savoie il décédait d'un accident de montagne le 11 juillet 1948 à l'âge de 28 ans

Jeudi 18 juin une stèle en sa mémoire a été inauguré en présence de sa famille , des élus et des anciens combattants dans le square porte désormais son nom.

 

Ajouter un commentaire